Tuesday, June 03, 2008

Rachida Dati retrouve un peu de bon sens.
Une fois n’est pas coutume, R. Dati parle juste à propos de la politique sociale des socialos-communistes depuis 1981.
Par clientélisme, paternalisme et relativisme culturel, les socialistes ont fermé les yeux sur les mariages forcés, la polygamie, l’islamisation des banlieues sous prétexte que c’est leur culture et que les traditions patriarcales c’est tellement sympatoche et exotique. La fascination des gauchards pour l'archaïsme et l'obscurantisme a eu tout loisir de s'exprimer depuis 1981 et le Mitterrandisme.
Non seulement, les socialos ont pratiqué une politique sexiste mais ils ont fait exploser les mariages et les paternités « pour les papiers » avec leur loi RESEDA de 98. La moitié des victimes de mariages frauduleux sont des Français issus de l’immigration et des résidents étrangers en France.
La Droite n’est pas en reste avec le fiasco de ces trente dernières années. Elle est au pouvoir depuis six ans et a conscieusement continué et mis en oeuvre la politique socialiste en matière de justice et d’immigration. L’UMP est un deuxième parti de gauche, composé de loups qui bêlent, de faux durs spécialisés dans les effets d'annonce pour mieux camoufler une politique d'immigration de masse "au cas par cas", of course !
Deux exemples de la nullité de nos politiciens de droite si tant est qu'on puisse encore avoir quelques illusions :
- Le député L. Luca est en désaccord avec l’appel du Parquet de Lille concernant l’annulation du mariage pour mensonge sur la virginité de l’épouse car il déclare que les époux seraient condamnés à rester mariés. L. Luca ignore qu’il existe une troisième voie : le divorce ! Divorce qui donne des droits à l’ex-épouse.
-Le député D. Paillé propose de supprimer la procédure d’annulation du mariage. D. Paillé est pourtant bien au courant de l’explosion des mariages frauduleux depuis ces dix dernières années. Il a lui-même posé des questions sur ce sujet en séance à l’Assemblée Nationale au Premier Ministre d’alors (de Villepin) et il doit savoir que seule l’annulation du mariage reconnaît officiellement que le mariage n’a jamais existé et que l’époux manipulateur ne s’intéresse qu’aux bénéfices liés au mariage. Le divorce n’a pas les mêmes conséquences juridiques
.
Droite-Gauche : Too much talk, little walk.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home