Thursday, June 19, 2008

Poudre aux yeux, effet d’annonce et diversion.
Brice Hortefeux prétend que les expulsions de clandestins ont augmenté de 80 % pour les 5 premiers mois de 2008 par rapport à la même période de 2007. Annoncer un tel chiffre sans aucune autre donnée est une supercherie statistique et un non-évènement. C’est de la communication sarkozyenne pur jus.
Brice Hortefeux ne précise pas les pays vers lesquels ces clandestins ont été expulsés et encore moins leur nombre exact par pays. Il faut dire que le pourcentage le plus important de ces expulsions concerne la Guyane, les Comores et les Antilles. Les mêmes clandestins sont comptabilisés plusieurs fois dans la mesure où ils reviennent régulièrement dans les Territoires et départements français ultramarins. Forcément ça finit par faire du chiffre. Un exemple, en Guyane, il y a plus de 10 000 reconduites à la frontière par an. La frontière guyanaise est une passoire de par sa situation géographique mais la France hexagonale l’est tout autant. Les Tziganes roumains et bulgares sont expulsés avec 300 euros par adulte et 100 euros pas enfant ; ils reviennent avec plaisir quelques mois plus tard.
Officiellement il y aurait 8 millions de clandestins en Europe. Combien en France ? Mystère. Les chiffres officiels sont de 400 000 et on nous les ressert régulièrement depuis 10 ans. Brice Hortefeux est muet sur les entrées des clandestins chaque année en France : plus de 300 000 ! Il dit expulser 28 000 clandestins mais combien reviennent trois mois plus tard ?
Conclusion : Brice Hortefeux est en service commandé par Sarkozy afin de rameuter les électeurs UMP sur le sujet de l'immigration irrégulière. Comme tous ses prédécesseurs, il nous livre des chiffres bidonnés, une usine à gaz, du vent et de la com pour électeurs lobotomisés.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home