Saturday, November 03, 2007

Les paroles creuses du bonimenteur Sarkozy.

« Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis »
« Je ne vous trahirai pas, je ne vous mentirai pas, je ne vous décevrai pas »
Sarkozy, qu'il soit ministre de l’Intérieur ou président, sait donner de la voix pour subjuguer les moutons de Panurge mais s’applique à faire le contraire en catimini. Encore un exemple :

« 17 imams expulsables sont toujours en France. SOPHIE DE RAVINEL. Publié le 02 novembre 2007.
Sous le coup d'un arrêté ministériel d'expulsion pour des prêches radicaux ou des comportements susceptibles d'attenter à la sécurité nationale, ils bénéficient de la protection d'associations musulmanes influentes. (...)
Au ministère de l'Intérieur, sans nier les interventions, on glisse pudiquement que ces cas sont gérés « en opportunité ». Alors que dix-sept imams - une majorité d'Algériens, d'autres venant de Tunisie, du Maroc, de Turquie ou du Pakistan - sont aujourd'hui sous le coup d'un « arrêté ministériel d'expulsion », venant confirmer l'avis de la commission d'expulsion, on ajoute qu'il est souvent « préférable de les maintenir sur le territoire », quitte « à les assigner à résidence ». On ferait ainsi « moins de vagues » tout en se créant « quelques obligés ». Il est vrai que si Zouhair Razgallah, considéré par les services de renseignements comme une « grosse tête du salafisme en Ile-de-France », poursuit son activité comme conférencier, il reste aussi étroitement surveillé, comme d'ailleurs les autres imams « en sursis ».
http://www.lefigaro.fr/france/20071102.FIG000000161__imams_expulsables_sont_toujours_en_france.html

1 Comments:

Blogger Laurence said...

eh oui, il commence à décevoir le Président...
La prise de position et de décisions de son gouvernement vis-à-vis de l'immigration n'est pas à la hauteur de ce que nous étions en droit d'espérer et d'attendre.

5:14 AM  

Post a Comment

<< Home