Tuesday, November 13, 2007

Elles sont bien silencieuses les officines du vivre ensemble, de la diversité, du multiculturalisme salvateur et du métissage obligatoire : MRAP, LDH, GISTI, CIMADE, France Terre d'Asile, etc ...
« Dans une chronique récente , Tarik Al Maeena de Arab News traite de l’inquiétude des pays arabes face à la menace identitaire que fait peser sur eux la présence d’un trop grand nombre de travailleurs étrangers sur leur territoire. Selon le ministre du travail du Bahreïn, « Dans certaines régions du Golfe, vous ne savez plus si vous êtes dans un pays arabo-musulman ou dans une région asiatique. On ne peut pas parler ici de « diversité ». Aucune nation sur la planète ne peut accepter une érosion de sa culture sur son propre territoire. »
Selon le chroniqueur Al Meena, le ministre du travail du Bahreïn a annoncé que son pays proposerait l’introduction d’un plafond de 6 mois aux permis de travail délivrés aux étrangers travaillant dans les monarchies du Golfe. Cette proposition sera présentée au sommet du Conseil de coopération du Golfe (le « CCG », comprenant le Bahreïn, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite, Oman, le Qatar et le Koweït) qui se tiendra à Doha en décembre. Le ministre du travail s’est dit confiant qu’elle sera acceptée.
Le Bahreïn soumet cette proposition dans le contexte d’une grande préoccupation face à l’érosion graduelle des mœurs sociales et de la culture locales. Selon le ministre du travail du royaume, « la majorité des travailleurs étrangers proviennent de milieux culturels et sociaux qui ne peuvent pas s’assimiler ou s’adapter aux cultures locales ».
Source : http://www.pointdebasculecanada.ca/spip.php?article103
Les belles âmes en mal de médiatisation restent au chaud en France et se gardent bien d’aller manifester leur indignation dans les pays arabes : Carole Bouquet, Josiane Balasko, Gérard Depardieu et Emmanuelle Béart, l'exilée fiscale en Belgique.

1 Comments:

Blogger Josick d'esprit agricole said...

Il n'y a pas très longtemps, aux Emirats Arabes, 2000 ouvriers ont manifestés pour un meilleur salaire et transport... Quelques cailloux (pas même une voiture brulée) en fin de manif... et ils ont gagné le gros lot : un billet de retour pour leur pays d'origine.
Silence radio des assos...

7:13 AM  

Post a Comment

<< Home