Wednesday, October 17, 2007

" Polémique autour des tests ADN en France (dimanche 7 oct. 07)

« ça fait un moment qu'elle dure cette polémique autour des tests ADN en France dans les cas de regroupement familial. La manière dont nous discutons la chose est typique de la manière dont nous percevons le monde et notre rapport au monde.Qu'en est'il en réalité ? En cas de regroupement familial il faut prouver que les gens que l'on veut faire venir sont bien de la famille, en réalité les enfants puisque le conjoint n'est pas concerné. Or comment prouve t'on que des enfants sont bien vos enfants ?
"Dans un pays normal il existe une institution qui se nomme l'état civil auquel on déclare les enfants à la naissance ainsi que leur filiation. Dans les cas d'adoption, il existe un jugement d'adoption. Ca marche et c'est sécurisé. Normalement...Chez nous il se trouve que rien n'est sécurisé, que l'on peut avoir 2 ou 3 filiations, noms et âges. Ce qui veut dire que l'état civil n'offre aucune garantie quant à l'identité et à la filiation d'une personne. A qui nous en prendre ? Si ce n'est à nous...
"Maintenant on demande à des pays, souverains chez eux, d'accepter les incuries de notre mode de vie et partant de notre administration. Pour des quantités de démarches les français sont obligés de prouver leur identité, ce qui ne pose pas de problème puisque leur état civil est fiable. S'il y a une demande de reconnaissance de l'identité par l'ADN c'est parce que notre identité est peu fiable selon les normes occidentales, internationales devrais-je dire. Pourquoi voudriez-vous qu'ils acceptent le doute sur l'identité d'étrangers sous prétexte des manquements de leurs administrations alors que ce doute n'est pas admis pour leurs propres nationaux ?
"Nous fonctionnons chez nous comme si le monde n'existait pas et nous sommes étonnés qu'une fois sortis du pays nous ayons des problèmes quand nous sommes confrontés à l'autre. De la même manière qui fait que les douaniers du monde entier sont circonspects avec les diplomates africains. Et pour cause ! Un passeport diplomatique africain est une récompense généreusement distribué au moindre marabout ou brasseur d'affaires et n'est qu'un moyen de tricher avec les législations du monde.Vous demandez à l'autre de pallier nos propres carences... Un peu gonflé !Faisons plutôt en sorte que les choses soient comme elles devraient être. Que l'état civil soit une réelle garantie sur l'identité, qu'un passeport diplomatique ne soit que dans les mains d'un diplomate, qu'un diplomate ne profite pas de la franchise de douane pour faire du trafic de produits détaxés, c'est la grande occupation des représentations diplomatiques africaines, que les ministres n'oublient pas de payer leurs notes d'hôtels en partant, cela évitera à leur collègue d'être regardés comme de potentiels escrocs...
"Quand les choses se feront comme elles doivent être faites, nous nous éviterons beaucoup de problèmes. Nous résolvons la chose en taxant l'autre de raciste ! La poutre elle est dans notre oeil pas dans celui de l'autre. Si nous ne rentrons pas dans la modernité, hors de chez nous, l'autre nous y fera rentrer de gré ou de force. A nous de choisir : de gré ou de force !Il est bien évident que le fait que nos institutions et administrations soient fiables serait un grand bien dans nos relations avec l'extérieur, que dire des transformations que cela opèreraient chez nous. Incalculables et très souhaitables »

1 Comments:

Blogger fboisset said...

Bonjour,

JE suis journaliste, je travaille pour une agence de presse audiovisuelle (www.tonycomiti.com).
Je réalise actuellement un reportage sur les mariages blancs pour M6. J'aimerai pouvoir m'entretenir avec vous : auriez vous un téléphone qui me permettrait de vous joindre.SInon, vous pouve m'appeler au 01 56 26 16 82 ou par email. fboisset@tonycomiti.com

2:50 AM  

Post a Comment

<< Home