Thursday, October 25, 2007

L’art de niquer les goueres.

A propos des conseils juridiques prodigués aux migrants potentiels dans le quotidien algérien El Watan, Nadia poste le commentaire suivant :
"Oui, il y a escroquerie en la matière et sur tous les plans, mais là, il s'agit d'une escroquerie qui vient d'en haut, de très haut ! On devait régler le problème, mais celui-ci va devenir pire qu'avant. Les journaux algériens parlent CHAQUE JOUR, de la manière d'obtenir son titre, mais comment pigeonner une gouere (sale française).
Une fois le mariage consommé, c'est fini, c'est gagné, vive Sarko, c'est encore plus facile qu'avant, youpiiiiiiiiiii on va être envahi. Le pire, c'est que de l'autre côté, les avocats se sont spécialisés dans cette filière et vous explique toutes les ficelles de la loi française !!! Toutes les semaines, dans les journaux, on vous donne les tuyaux et même sur radio beur le mercredi de 13 à 14h et ce , en toute impunité, du style : "Aucune loi ne peut vous obliger à rester marié avec une personne que vous n'aimez pas une fois que votre titre de séjour est en poche, de plus la nouvelle loi vous octroie un titre de séjour à vie.... dites que vous ne vous entendez pas, attendez le titre en poche, et courrez demander le divorce".
C'est facile, vive les pigeons, mais personne ne regarde le mal que cela fait. Je me suis faite pigeonner, mais aucune assoce n'a été là pour me soutenir, alors je me battrai contre elles. Demain, on va défiler pour aider les violeurs et les pédophiles, pourquoi pas, après tout on est libre..."

Niquer les goueres par la filière des mariages gris et des paternités grises.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home