Tuesday, October 16, 2007

La filière de la polygamie transnationale.

La polygamie transnationale concerne de plus en plus de femmes françaises, de toutes origines. Elles se marient en toute bonne foi à l’étranger, dans un pays où la polygamie est officielle. Mais pas seulement ; ces mariages peuvent être célébrés dans des pays où la polygamie n’est pas légale, avec la production de faux documents et notamment de faux certificats de célibat de la part du conjoint étranger.
Il arrive que le mariage du polygame soit célébré dans l’hexagone, avec usurpation d’identité ou faux papiers.
Le plus souvent le conjoint étranger est père de famille dans son pays d’origine et la femme de polygame le découvre après le mariage. Une fois obtenu le titre de séjour ou la carte de résident, le polygame demande le divorce et fait venir en France sa première femme et les enfants.
En France la polygamie est officiellement interdite mais dans les faits elle est tolérée pour les ressortissants de pays musulmans où elle est toujours en vigueur.
La polygamie dans le cadre des mariages mixtes s’est infiltrée par capillarité dans la société française et concerne de plus en plus de femmes françaises. Nos concitoyennes, dans leur immense majorité, sont ignorantes de ces filières d’immigration de haute voltige.
Etrangement ( !), la polygamie transnationale n’a pas fait l’objet du moindre article dans la loi de l’immigration qui est en cours à l’Assemblée nationale.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home