Tuesday, October 09, 2007

Criminalisation du mot "détail".

Le chœur des vierges effarouchées socialos-cocos-trotskos n’a plus que la reductio ad hitlerum pour exister. Ils en sont à scruter le champ lexical des politiques pour trouver une occasion de s’indigner dans les médias complaisants. La loi de l’immigration, l’ADN et le « détail » permet aux moralistes totalitaires de refaire surface, eux qui étaient en apnée depuis des mois faute de propositions ou d’idées en adéquation avec le réel et les faits.
Mais, lorsque la gauche plurielle et les associations parlent de « rafles », personne ne s’offusque du vocabulaire connoté dont ils usent et abusent. Ils ont tous les droits puisqu’ils placent le débat sur le terrain idéologique, refusant de traiter de manière pragmatique la question de l’immigration.
Tout de ce qui vient de la droite est « barbare, honteux, ignoble, immonde, insoutenable, indécent, nazi, … », voire « dégueulasse » comme l’a dit aujourd’hui la très distinguée socialiste Fadela Amara. Elle qui se déclare « ni pute ni soumise », elle se tient pourtant tout près de l’assiette à beurre dans un gouvernement de droite. Elle n’est pas à une contradiction près, puisqu’elle se dit tantôt Française, tantôt fille d’immigrés, en fonction du contexte ou quand ça l’arrange.

"La diabolisation est le degré zéro de l’argumentation" (Tzvetan Todorov)

1 Comments:

Blogger Josick d'esprit agricole said...

Très bien. Ce qu'il fallait dire. Et avec toute cette dépravation du sens des mots, plus moyen de stigmatisé cette France en faisant état de néo-nazisme (non pas en perspective mais tout à fait effectif). Et peut-être même à quoi bon vue le "décérébrage" général. Un agent de la "force publique" n'a même pas compris ce vocabulaire de "néo-nazi" auquel je faisais référence relativement à des menaces. Il est vrai que "force" est souvent incompatible avec "intelligence". Si on trouve à la pelle des agents de la "force publique" dont, par extension, tout ces braillards gauchards, altermondialistes... par contre des agents de l'intelligence publique, on en cherche... Je ne suis pas sûr qu'on en trouve.

8:26 PM  

Post a Comment

<< Home