Saturday, September 08, 2007

Les statistiques de l’immigration sont bidonnées.

Durant ces trois dernières décennies, L’INSEE, l’INED, les pouvoirs publics, etc … se sont employés, en toute conscience, à minimiser les statistiques des flux migratoires. L’INSEE l’avait avoué à mots couverts en septembre 2006, déclaration que les médias s’étaient bien gardés de diffuser. En France, les chiffres ne doivent surtout pas correspondre au réel, d’autant plus que les statistiques ethniques sont interdites. Michèle Tribalat, démographe courageuse, se bat à contre-courant depuis de nombreuses années pour rétablir les faits face aux démographes officiels « Pravda » qui pérorent à longueur de médias et d’émissions pour expliquer que ce que l’on voit n’existe pas. Au tableau d’honneur, citons Patrick Weil, Hervé le Bras, François Héran, démographes estampillés du sceau « Mensonge d’Etat » ayant rempli leurs missions au-delà de toute espérance.
L’UE a décidé d’harmoniser les instruments statistiques pour mesurer les flux migratoires en Europe. On peut caresser l’espoir que l’ampleur des flux migratoires de ces trente dernières années va enfin se traduire par des statistiques fiables et objectivement évaluées. Mais on peut faire confiance aux propagandistes ; ils ont plus d’un tour dans leur sac.

http://www.lefigaro.fr/debats/20070906

1 Comments:

Blogger Josick d'esprit agricole said...

Conclusion très réaliste !

2:43 PM  

Post a Comment

<< Home