Wednesday, September 12, 2007

« Je veux du chiffre ! »

Sarkozy aurait dû s’appliquer cette injonction à lui-même lors de ses deux mandatures au Ministère de l’Intérieur. Les chiffres qu’il avançait alors avec beaucoup d’auto-satisfaction représentaient, pour leur plus grande part, les expulsions et ré-expulsions en boucle des Roumains, Bulgares et autres clandestins largement présents dans les DOM-TOM. Depuis le 1er janvier 2007 avec l’entrée de la Bulgarie et de la Roumanie dans l’UE, les statistiques sont retombées comme un soufflé comme de bien entendu.
Brice Hortefeux, Ministre de l’Immigration reçoit la vingtaine de préfets qui n’ont pas rempli leurs objectifs.
« Le ministre a admis qu'avec 11.000 éloignements d'étrangers sans papiers dans leur pays d'origine ou dans un autre État européen à la fin juillet, l'objectif de 25.000 expulsions fixé pour 2007 par Nicolas Sarkozy serait difficile à atteindre. »
Brice Hortefeux explique qu’ « il y a en France entre 200 000 et 400 000 étrangers clandestins ». Les mêmes chiffres pipeautés qu’on nous ressert depuis vingt ans avec l'INSEE et l'INED. L’ambassadeur algérien en France reconnaissait il y a quelques mois que le nombre d’Algériens en situation irrégulière s’élevait à 350 000. Si l’on ajoute les Chinois, Maliens, Africains sub-sahariens, etc, etc … le nombre de clandestins est probablement à multiplier par dix.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home