Monday, January 08, 2007

immigration-escroquerie-sentimentale

Le Ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, est-il incompétent ?

Les conjoints français –hommes et femmes- victimes de détournements de la loi du mariage, ne peuvent obtenir l’annulation de leur mariage qu’après des années de procédures et de détermination sans faille. Dans l’immense majorité des cas, les avocats plaident le divorce plutôt que l’annulation du mariage, en arguant du fait que la procédure d’annulation est longue et complexe et que, en vertu de la législation actuelle, il vaut mieux faire simple et court, donc divorcer.

Les nombreux témoignages recueillis au fil des années à l’association démontrent que même lorsqu’il n’y aucune vie commune, preuves à l’appui, les avocats choisissent d’entamer une procédure de divorce plutôt que d’annulation. Les victimes n’ont aucun espoir de voir reconnaître officiellement la non-validité de leur mariage. Pendant ce temps, le conjoint étranger fait durer la procédure de divorce par des manœuvres dilatoires dans le but de garantir le titre de séjour et, accessoirement, d’obtenir une pension alimentaire.

Nicolas Sarkozy a promulgué deux lois sur l’immigration lors de ses deux mandatures au ministère de l’intérieur et aucune n’a simplifié la procédure d’annulation du mariage. C’est un fait. Si le nombre d’annulations du mariage était à la hauteur de la réalité des détournements de la loi du mariage dans notre pays, il apparaîtrait clairement aux yeux de nos concitoyens que l’institution du mariage est largement décrédibilisée et qu’elle s’apparente chaque jour davantage à une marchandisation et à un confort administratif. Le nombre de divorces dans le cadre des mariages mixtes est plus élevé que pour les mariages franco-français. (statistiques officielles de l’INSEE).

Les mariages mixtes sincères existent mais les mariages frauduleux également et ils sont nombreux : mariages blancs, de complaisance, gris (escroqueries sentimentales), mariages forcés sans oublier la polygamie transnationale qui prolifère grâce aux faux documents.

Nicolas Sarkozy veut-il perpétuer le mythe des mariages mixtes qui seraient tous vertueux et garants de la bonne intégration des étrangers ? Veut-il balayer la réalité sous le tapis à des fins électoralistes ? Craint-il de mettre en adéquation les annulations du mariage avec l’explosion des mariages « pour les papiers » depuis la loi RESEDA de 1998 et de voir ainsi révélés les vrais chiffres des manœuvres dolosives ? Les divorces simples sont-ils beaucoup plus présentables aux yeux du « politiquement correct » que les annulations de mariage ? Veut-il contenir les faits encore un peu plus longtemps par tous les moyens : politiques, juridiques, statistiques ?

Le sénateur-maire UMP d’Oullins, François-Noël Buffet, a réalisé au printemps 2006 un rapport parlementaire sur l’immigration. Il déclare dans « Lyon Mag » de décembre 2006 : « Si le phénomène s’aggrave, il faudra peut-être rendre la procédure plus souple ». M. Buffet, la situation est grave depuis plusieurs années, elle concerne toutes les régions de France, et rien n’a été fait pendant les cinq dernières années de la Présidence Chirac.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home