Saturday, January 06, 2007

immigration-escroquerie-sentimentale


Tous contre seul !


« Tous contre seul » écrivait l’immense écrivain Philippe Muray. C’est précisément ce sentiment d’isolement et de détresse que décrivent les hommes et les femmes piégés dans des mariages « pour les papiers ». Lorsqu’ils réalisent qu’ils ont été l’objet d’enjeux qui les dépassent et dont ils n’avaient même jamais entendu parler, ils se visualisent avec horreur comme une proie sans défense, se débattant au milieu d’une toile d’araignée soigneusement et patiemment tissée autour d’eux.

L’État français, les gouvernements successifs, l’actuel ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, qui légifère à tour de bras mais ne promulgue pas les décrets d’application, la justice qui n’applique pas les lois, les coupables victimisés et les victimes culpabilisées, les avocats qui se contentent de plaider le divorce plutôt que l’annulation du mariage, seule procédure permettant de reconnaître officiellement la non-validité du mariage, les associations inféodées à la gauche plurielle qui militent pour la mondialisation des clandestins grâce à l’impôt du contribuable, les lois européennes qui priment sur les lois nationales, le mépris pour le « citoyen d’en bas », la liste est longue des causes profondes qui broient les victimes et les musèlent.

La plupart des pays en voie de développement protègent mieux leurs citoyens que ne le fait l’État français ; c’est la cruelle constatation que font nos concitoyens lorsque leurs yeux se dessillent.

Il faut inonder de mails et de courriers les pouvoirs publics et médiatiques pour que cesse cette mascarade :

- Tous les ministres du gouvernement, sans oublier le premier ministre et le président de la République ;
- Les députés français et européens ;
- Les sénateurs ;
- Le Conseil constitutionnel ;
- Les procureurs de la république ;
- Les médias ;
- Les partis politiques ;
- Les associations …

La liste est non exhaustive. Je compte sur vous.

Consultez le site de l’association : Association nationale pour les victimes de l’insécurité :

http://www.anvi-france.org/index01.htm

0 Comments:

Post a Comment

<< Home